spiritual-paradise-e1414846176984

PARADIS SPIRITUEL

“Néanmoins, songez au paradis spirituel dans lequel nous nous trouvons déjà. Alors que nous étions malades spirituellement, nous sommes guéris.”

– La Tour de Garde du 15 octobre 2001 –

L’aveuglement spirituel annoncé par Isaïe n’est nulle part aussi flagrant et dramatique que chez les Témoins de Jéhovah du fait qu’ils croient baigner dans un paradis spirituel. Alors que l’expression paradis spirituel ne se trouve pas dans la Bible, la notion de refuge où régneraient des conditions édéniques et paisibles sur le plan spirituel existe bel et bien, elle ! Comment est-ce possible ? Ce chapitre examinera cette question ainsi que les prétentions des Témoins de Jéhovah selon lesquelles ils sont déjà dans le paradis spirituel que la Bible annonce.

La Tour de Garde du 15 octobre 2004 contenait un article d’étude, étonnamment intitulé “Le Paradis – Est-il pour vous ?” L’article reprenait l’argumentation destinée à prouver cette croyance profondément ancrée chez les Témoins de Jéhovah comme quoi ces derniers vivraient d’ores et déjà dans le paradis spirituel voulu par Dieu et prédit de longue date. L’article mentionnait très justement que la vision de Paul d’un “troisième ciel” était de nature spirituelle. Ce que l’apôtre eut le privilège de voir en vision fut probablement un avant-goût du paradis spirituel prophétisé par Isaïe. Toutefois, en premier lieu, nous ne devons pas oublier la raison évidente pour laquelle Dieu donna cet aperçu du paradis spirituel à Paul, tout simplement parce que les chrétiens oints d’alors ne vivaient justement pas dans un paradis spirituel. C’était juste une vision – une révélation surnaturelle de choses à venir.

Qu’est-ce qui pourrait avoir changé pour que les chrétiens d’aujourd’hui aient la chance de vivre dans un paradis spirituel alors que même les apôtres et les premiers chrétiens ne bénéficiaient pas de telles conditions idéales ? L’organisation des Témoins de Jéhovah est-elle supérieure à la congrégation ointe originellement fondée par Jésus ? Ce serait vraiment quelque chose de grandiose si cela était vrai ! Cet article de la Watchtower affirmait à demi-mot que le paradis spirituel s’obtient par l’acquisition de vérités bibliques fondamentales. Par exemple, le paragraphe 10 disait :

Néanmoins, songez au paradis spirituel dans lequel nous nous trouvons déjà. Alors que nous étions malades spirituellement, nous sommes guéris. Et en matière de nourriture spirituelle, nous sommes passés de la famine à l’abondance. Au lieu de se démener pour survivre dans un pays aride sur le plan spirituel, les serviteurs de Dieu ont son approbation et reçoivent une pluie de bénédictions. Au lieu d’être aveuglés par des ténèbres spirituelles aussi sombres que les ténèbres d’un cachot, nous voyons la lumière de la liberté et de la faveur de Dieu. Beaucoup qui étaient pour ainsi dire sourds aux prophéties bibliques se sont mis à entendre et à comprendre les Écritures. Par exemple, des millions de Témoins de Jéhovah du monde entier ont étudié la prophétie de Daniel, verset par verset. Ils ont ensuite approfondi chaque chapitre du livre d’Isaïe. Cette nourriture vivifiante ne prouve-t-elle pas que nous sommes dans un paradis spirituel ?

Si l’on suit le raisonnement de la Watchtower, le simple fait que les Témoins de Jéhovah étudient les prophéties bibliques est une des preuves qu’ils sont dans un paradis spirituel. Or, si nous voulons accomplir notre devoir de chrétien et mettre à l’épreuve les “déclarations inspirées,” nous devrions nous poser quelques questions pertinentes, dont celle-ci : “Si le simple fait d’étudier et de comprendre les prophéties bibliques est une preuve de l’existence d’un paradis spirituel, pourquoi les premiers chrétiens n’ont-ils pas connu une telle bénédiction ?

Paul et Pierre, ainsi que d’autres tels que Jacques et Jude ne furent pas que des étudiants des prophéties bibliques, ils étaient de véritables prophètes chrétiens inspirés ! Le récit biblique nous montre que ces prophètes fournissaient aux congrégations de la “nourriture spirituelle vivifiante,” pour reprendre les mots de l’article et que cette dernière les poussait à la méditation ; et pourtant ces congrégations primitives n’ont jamais connu de paradis spirituel. Pourquoi ? Bien que Jéhovah déversât sur les apôtres quantité de bénédictions spirituelles; pourquoi donc ne jouissaient-ils pas d’un paradis spirituel ?

L’article demandait aux Témoins de Jéhovah de faire la comparaison entre leur condition spirituelle avant de connaître la “vérité” et maintenant ; et ajoutait que cette différence prouvait l’existence d’une prétendue félicité paradisiaque. Cependant, l’apôtre Paul déclara aux chrétiens d’origine gentile qu’ils étaient autrefois éloignés de Dieu et aveugles quant aux alliances mais que la faveur immérité de Dieu leur avait permis d’accéder à la glorieuse lumière de la vérité – pourtant, ils n’avaient en aucun cas la joie d’être dans un paradis spirituel. Alors, encore une fois, pourquoi?

Paul lui-même fit une comparaison entre sa vie d’avant et celle qu’il connaissait alors. L’aveuglement spirituel de Saul, le Pharisien, était tel que seule une vision de la manifestation glorieuse du Seigneur pouvait le faire changer, ce qui fut symbolisé, quelques jours plus tard, quand des écailles tombèrent littéralement de ses yeux éteints. Pour sûr, personne de nos jours ne peut se targuer d’avoir vécu un tel événement susceptible de changer sa vie à jamais; et pourtant, bien que la conversion de Paul opéra en lui des changements miraculeux, il ne put le contempler qu’en vision, ce paradis spirituel que les Témoins de Jéhovah disent aujourd’hui connaître.

Un autre argument présenté par l’article de La Tour de Garde destiné à prouver que les Témoins de Jéhovah vivent actuellement dans un glorieux paradis spirituel est le renouvellement des personnalités que beaucoup de chrétiens ont opéré. Le paragraphe 11 disait :

Pensez également aux changements qu’apportent à leurs traits de caractère des personnes sincères de tous horizons lorsqu’elles s’efforcent de comprendre la Parole de Dieu et de la mettre en pratique. En somme, elles s’évertuent à éliminer leurs traits de caractère bestiaux.

Les Témoins de Jéhovah savent ô combien la vérité biblique a le pouvoir de transformer les personnes quand les conseils sont mis en pratique. Sans nul doute, des milliers de chrétiens à travers le monde ont opéré des changements impressionnants dans leur personnalité. Mais est-ce en soi la preuve qu’ils vivent dans un paradis spirituel ? En quoi en est-ce la preuve ? Les premiers chrétiens n’avaient-ils pas opéré de remarquables changements, eux aussi ? Quand il écrivit aux Corinthiens, Paul leur rappela que certains d’entre eux étaient auparavant fornicateurs, insulteurs, homosexuels, ivrognes et cupides mais qu’ils avaient été lavés. Toutefois, aussi extraordinaires qu’eurent été les changements opérés dans leur vie personnelle, ce n’est pas pour cela que les chrétiens de Corinthe vivaient dans un paradis spirituel. Pourquoi? La Watchtower ajoute ce commentaire au paragraphe 11 :

Par conséquent, en fréquentant une congrégation des Témoins de Jéhovah, vous êtes entouré de personnes qui sont devenues plus paisibles et plus agréables. Elles ne sont pas encore parfaites, mais il ne serait pas juste de les comparer à des lions féroces ou à des prédateurs. De quoi cette compagnie spirituelle pacifique est-elle l’expression ? Indubitablement, nous pouvons dire que notre condition spirituelle est un paradis spirituel.

Du point de vue de la Watchtower, les congrégations des Témoins de Jéhovah jouissent d’ores et déjà d’un paradis spirituel parce que chacun de ceux qui les composent a opéré des transformations majeures au niveau de sa personnalité. Mais est-ce réellement le cas ? Voyons ensemble certains des problèmes que rencontraient les congrégations du premier siècle. Comme nous l’avons déjà dit, même si bon nombre des Corinthiens avaient opéré des changements remarquables, beaucoup de problèmes continuaient de troubler la paix de la congrégation. Nous avons pour preuve le fameux scandale sexuel où un frère vivait avec la femme de son père – un cas d’immoralité répugnante que les frères de Corinthe toléraient, manifestement.

Puis, il y a eu le problème du culte de la personnalité dont Apollos, Paul et Céphas furent l’objet malgré eux, ce dont Paul fit aussi mention dans sa lettre aux Corinthiens. Nous pouvons aussi parler des situations conflictuelles dues à l’influence des “super apôtres” dans la congrégation ; de qui Paul révéla la vrai nature, celle d’agents infiltrés du Diable qui avaient opéré des changements – non pas pour être à l’image du Christ – mais pour devenir de faux “ministres de justice.” C’est donc à juste titre que Paul n’a pas dit aux Corinthiens qu’ils vivaient dans un paradis spirituel. Plus probablement, si Paul leur parla de ses visions surnaturelles de paradis spirituel, c’est parce qu’ils étaient une congrégation à problème – loin donc du paradis que Paul avait contemplé en vision – et qu’il estimait qu’ils n’avaient pas à en savoir davantage au sujet de cette vision.

Puis, il y a eu les Galates. Les exhortations de Paul à la congrégation de Galate nous enseignent que tous n’avaient pas opéré l’intégralité des changements spirituels requis. Même s’ils avaient une certaine connaissance du Christ, Paul était si exaspéré par leur manque de bon sens qu’il les appela “O Galates insensés !” A cause de leur état d’esprit charnel, l’apôtre les avertit en ces termes : “Mais si vous continuez à vous mordre et à vous dévorer les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez anéantis les uns par les autres.

Pouvez-vous imaginer un paradis spirituel où ceux qui le composent “se mordent et se dévorent les uns le autres”? Manifestement, certains des Galates ne s’étaient pas totalement débarrassés de leurs traits bestiaux et immoraux. Véritablement, les Galates ne pouvaient pas se vanter de jouir d’une “compagnie spirituelle pacifique” – celle-là même dont la Watchtower prétend que les Témoins de Jéhovah jouissent aujourd’hui. Les Témoins de Jéhovah peuvent-ils honnêtement prétendre que les congrégations ne connaissent pas des périodes difficiles au cours desquelles certains “se mordent et se dévorent les uns les autres”? Les Témoins de Jéhovah devraient avoir l’honnêteté et la modestie d’admettre que leurs congrégations sont touchées par les mêmes maux qui accablaient alors les premiers chrétiens.

“DES PÉDOPHILES ET DES ESCROCS DANS LE PARADIS SPIRITUEL ?”

La Watchtower a déclaré que personne dans les congrégations “ne pouvait être comparé à des lions féroces ou à des prédateurs”; mais est-ce réellement le cas ? Que peut-on dire de ces milliers d’enfants de frères et sœurs qui furent abusés sexuellement par certains qui étaient, ou qui sont parfois restés Témoins de Jéhovah ? N’ont-ils pas été agressés et séduits par la fourberie d’hommes bestiaux ? Ces pauvres victimes, n’ont-elles pas vu leur innocence et leur pureté, pour ainsi dire, dévorées par des prédateurs bestiaux et cupides ? La Watchtower admettra-t-elle cela un jour et donnera-t-elle des explications sur les raisons pour lesquelles de telles atrocités ont lieu dans le paradis spirituel ?

Par exemple, le 9 août 2004 dans la ville de Rock Hill en Caroline du Nord1, un Témoin de Jéhovah nommé Joe Meza était sur le point de comparaître au tribunal pour le viol de sa propre fille, quand prit d’un coup de folie, il égorgea ses trois enfants, tua sa femme avant de se donner la mort après avoir mis le feu à leur domicile. Les médecins légistes constatèrent qu’une des filles assassinées avait été agressée sexuellement quelques jours auparavant. Bien évidemment, le frère Meza avait “bonne réputation” dans la congrégation de Rock Hill en Caroline du Nord. Il était proche des frères et sœurs de sa congrégation – qui jouissaient d’une “compagnie spirituelle pacifique” alors qu’en fait, il abusait sexuellement de ses filles, et ce jusqu’au moment où il finit par assassiner sa famille et se suicider !

Voici une autre affaire de viol et de meurtre d’enfant qui eu lieu en 1985 en Colombie Britannique et qui fit la une des quotidiens nationaux de l’époque2. Un Témoin de Jéhovah répondant au nom de Jeffery Anderson assassina sa femme et ses deux filles. On sut plus tard qu’il avait avoué, lors d’une audience de libération sur parole tenue peu avant, qu’il avait en fait violé les jeunes filles pendant de nombreuses années. Dans cette affaire, la Société et les anciens locaux portent la responsabilité de ces crimes choquants en ce que bien que Mme Anderson s’était séparé de son mari violent, les anciens lui avaient conseillé de se réconcilier avec lui. Sœur Anderson suivit leur conseil et se remit donc avec lui, mais ce Témoin de Jéhovah malade mental l’assassina elle et ses filles.

Puis, il y eut ce pédophile en série, Ricky McLean. “Frère McLean” était assistant ministériel dans sa congrégation et était connu par bon nombre de Témoins de Jéhovah en Caroline du Sud. Or, en janvier 2009, McLean fit la une des journaux locaux de la région de San Diego, qu’ils désignaient alors comme l’ennemi public numéro un dans le pays tout entier et qu’ils considéraient comme l’un des dix fugitifs les plus recherchés des Etats-Unis. Pourquoi ? Ricky McLean avait abusé sexuellement de centaines d’enfants dont un grand nombre appartenait à des familles de Témoins de Jéhovah et dont les parents avaient confiance en frère McLean.

Bien entendu, les tragédies de Colombie Britannique, de Rock Hill et de Ricky McLean sont des exemples extrêmes mais est-il honnête de la part de la Société de minimiser de tels actes en disant que seule l’imperfection humaine est en cause, comme l’article en question le disait également ?

1 Cet article de journal n’est plus disponible en ligne
2 Calgary Herald

Et même si McLean et quantité d’autres pédophiles furent excommuniés quand leurs actes odieux furent dévoilés, est-ce par la mise à l’écart de personnes bestiales une fois que les viols ont été commis et que l’innocence de leurs victimes a été dévorée que le paradis spirituel est préservé ? La Watchtower prétend que oui. Mais comment est-il possible que de telles horreurs aient été commises sur des enfants innocents si les Témoins de Jéhovah vivent dans un paradis spirituel où tous les prédateurs ont été éliminés ? Adam et Eve furent-ils attaqués par des bêtes sauvages lorsqu’ils étaient dans le jardin d’Eden ? Dans ce cas, pourquoi les Témoins de Jéhovah sont-ils menacés par des hommes semblables à des bêtes sauvages dans le paradis spirituel instauré par la Watchtower ?

Nous avons aussi des cas ayant défrayé la chronique où des anciens avaient trahi la sacro-sainte confiance aveugle de proclamateurs trop confiants. Dans le Montana, une sœur âgée de cent ans fut délestée de plusieurs millions de dollars par deux intrigants, deux escrocs, deux anciens qui furent plus tard condamnés à des peines de prisons par la justice. Le Helena Independant Record1 publia l’encadré ci-dessous :

Dans la ville de Deer Lodge, deux anciens de l’église des Témoins de Jéhovah qui avaient délesté une centenaire des économies de toute une vie ainsi que de son ranch familial ont été condamnés ce lundi à 25 ans de prison dont 10 avec sursis.
Une autre affaire d’escroquerie similaire impliquant un ancien eut lieu en Floride en 2003. Le South Florida Sun Sentinel2 publia l’article suivant :

“Un ancien d’une communauté religieuse a été condamné par un juge fédéral ce mardi à restituer plus de 4,7 millions de dollars à la cinquantaine de victimes de la chaîne de Ponzi qu’il avait montée – beaucoup d’entre elles étant des personnes âgées de sa propre congrégation. Raymond L. Knowles, consultant financier et ex-missionnaire, qui avait successivement habité les villes de Pembroke Pines, Opa-locka et plus récemment San Antonio au Texas, a été condamné en janvier dernier à 57 mois de prison dans un pénitencier fédéral par le juge Donald L. Graham pour avoir escroqué des personnes âgées et des investisseurs financiers inexpérimentés au moyen de montages financiers frauduleux pour un montant de plusieurs millions de dollars. Il avait été inculpé en octobre dernier pour 16 chefs d’accusation pour fraude postale, 4 chefs d’accusation pour fraude électronique et 4 autres pour fraude sur des titres financiers. Beaucoup de ses victimes étaient des membres de la congrégation où il avait servi comme ancien.”
1 Helena Independent Record
2 South Florida Sun Sentinel (archivé sur le site de Rick Ross)

Là aussi, ces deux affaires sont des cas extrêmes mais elles montrent bien que de grands malheurs peuvent se produire au sein des congrégations des Témoins de Jéhovah – des malheurs que la Watchtower nie soit en gardant le silence soit en passant rapidement dessus afin de préserver les illusions d’un paradis. Cependant, il est normal de se demander si les victimes qui ont été les proies de ces surveillants félons partagent le même avis que la Watchtower sur l’absence d’individus rapaces au sein des Témoins de Jéhovah.

Bien sûr, il y a beaucoup, beaucoup d’autres affaires où des Témoins de Jéhovah furent accusés d’une multitude d’autres crimes, mais ces quelques exemples devraient suffire à conclure la démonstration. Comme l’apôtre Paul pourrait lui-même le dire aux Témoins de Jéhovah, vous n’avez aucune raison de vous vanter.

“QU’EST-CE QU’UN PARADIS SPIRITUEL?”

Avant d’aller plus loin, il convient de se poser la question suivante : “Qu’est-ce qu’un paradis spirituel?” Puisque les premiers chrétiens ne connurent pas de telles conditions et contrairement aux affirmations sans fondement de la Watchtower, puisque les Témoins de Jéhovah ne sont pas non plus dans un paradis spirituel – que veut dire être dans un paradis spirituel ? Aurons-nous la chance de connaître un jour un tel paradis spirituel – ou est-ce seulement un doux rêve?

A ce sujet, laissons la Bible parler. Le chapitre 35 du livre d’Isaïe révèle que le paradis spirituel est une condition que connaissent ceux à qui Jéhovah a révélé sa gloire. Par exemple, quand une terre spirituelle desséchée se transforme en une beauté paradisiaque, nous lisons au verset 2 :”Il y aura ceux qui verront la gloire de Jéhovah, la splendeur de notre Dieu.” Le verset 4 nous dit que la révélation de la gloire de Dieu est directement liée à l’exécution de la vengeance de Dieu et du salut de son peuple. Nous lisons : “Dites à ceux qui ont le cœur inquiet : “ Soyez forts. N’ayez pas peur. Voyez ! Votre Dieu viendra avec la vengeance, oui Dieu, avec une rétribution. Lui-même viendra et vous sauvera.

La Watchtower prétend que le peuple de Jéhovah a été libéré de Babylone la Grande en 1919. Si cela était vrai, quelle preuve avons-nous que Jéhovah Dieu a bel et bien exécuté sa vengeance ou rétribué ses ennemis?

Il est manifeste que les Témoins de Jéhovah ont été aveuglés par les enseignements de la Watchtower à ce sujet. C’est pourquoi il ne fait aucun doute qu’après avoir été disciplinés par Jéhovah, ceux qu’il aura bénis auront les yeux et les oreilles ouverts de façon merveilleuse. C’est pourquoi nous pouvons lire ceci dans le verset suivant d’Isaïe : “À cette époque s’ouvriront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. À cette époque le boiteux grimpera comme le cerf, et la langue du muet poussera des cris de joie.

L’expression “à cette époque”, utilisée deux fois dans le verset ci-dessus, indique que Dieu ouvrira soudainement les yeux et les oreilles de son peuple, à grande échelle et à un moment déterminé – et non pas graduellement ou de manière individuelle, comme quand quelqu’un vient à la vérité. Quand Jéhovah commencera-t-il à ouvrir les yeux et à déboucher les oreilles?

Cela aura lieu quand Jéhovah exécutera ses jugements contre les tyrans et les vantards qui dominent sur son peuple.

Donc, revenant au chapitre 29 du livre d’Isaïe, prenons connaissance des décisions judiciaires de Jéhovah en lisant les versets 17-21 : “N’est-ce pas encore [un peu], très peu de temps seulement, et le Liban se changera bel et bien en verger et le verger sera considéré comme une forêt ? Oui, en ce jour-là, les sourds entendront les paroles du livre, et, de l’obscurité et des ténèbres, les yeux des aveugles verront. Oui, les humbles augmenteront leur joie en Jéhovah lui-même, et même les pauvres parmi les humains seront joyeux dans le Saint d’Israël lui-même, car vraiment le tyran arrivera à sa fin, le vantard disparaîtra et tous ceux qui restent vigilants pour faire du tort seront retranchés, ceux qui portent un homme au péché par [sa] parole, ceux qui tendent des pièges à celui qui reprend dans la porte, et ceux qui écartent le juste par des arguments sans valeur.

Veuillez noter que la prophétie décrit des conditions paradisiaques – le verger sera considéré comme une forêt – s’instaurant au même moment où les yeux des humbles seront ouverts et leurs oreilles débouchées. Au même moment, le tyran et le vantard rencontreront leur funeste destin.

Nous allons maintenant aborder une autre question : la Watchtower prétend que les Témoins de Jéhovah sont dans un paradis spirituel depuis qu’ils ont été libérés du clergé de la chrétienté en 1919 ; alors pourquoi est-ce que personne ne peut donner la moindre preuve que les tyrans et les vantards de ce monde ont été détruits ?

Les tyrans et les vantards de la prophétie d’Isaïe sont ceux que le contexte décrit comme ivres spirituellement, de telle sorte qu’ils sont incapables de lire le rouleau des prophéties, ainsi que nous l’avons vu dans le chapitre précédent. Voilà qui donne une image fidèle des dirigeants des Témoins de Jéhovah de nos jours. Cela paraît incroyable mais dans ce même article de La Tour de Garde daté du 15 octobre, le Collège Central se vante même de sa prétendue compréhension du livre d’Isaïe disant que c’est une preuve convaincante que les Témoins de Jéhovah sont dans un paradis spirituel.

Pourtant, il est manifeste que le Béthel n’a aucun discernement dans les jugements de Jéhovah. Si tel était le cas, ils ne se vanteraient pas de présider un paradis spirituel qui n’existe même pas !

“LA IL N’Y AURA PAS DE LION”

Alors ? Qu’est-ce que le paradis spirituel ? Le paradis spirituel est une condition bénie que Jéhovah instaureraune fois qu’il aura racheté son peuple de la captivité dans laquelle ils se trouveront durant la grande tribulation. Le chapitre 51 d’Isaïe décrit la restauration de la Sion spirituelle en ces termes : “Car à coup sûr Jéhovah consolera Sion. Oui, il consolera tous ses lieux dévastés, il rendra son désert pareil à l’Éden et sa plaine désertique pareille au jardin de Jéhovah. On y trouvera l’allégresse et la joie, l’action de grâces et la voix de la mélodie.

Ce “jardin de Jéhovah” spirituel sera caractérisé par l’absence totale de toute sorte de méchanceté. Jésus avait dit que cette condition serait instaurée lors de la conclusion du système de choses, quand les puissants anges de Dieu ôteraient du royaume du Christ ”toutes les choses qui font trébucher et ceux qui commettent l’illégalité, et ils les jetteront dans le four de feu.

Par conséquent, plus aucune personne méchante ne se trouvera au sein du peuple de Dieu. Isaïe 35:8-10 nous décrit cela en ces termes : “Et vraiment il y aura là une grande route, oui une voie ; on l’appellera la Voie de la Sainteté. L’impur n’y passera pas. Elle sera pour celui qui marchera sur la voie, et les sots n’[y] erreront pas. Là il n’y aura pas de lion, et la bête de proie parmi les animaux sauvages n’y montera pas. Aucune ne se trouvera là ; et là devront marcher les rachetés. Les rédimés de Jéhovah reviendront, à coup sûr ils arriveront à Sion avec un cri de joie ; une joie pour des temps indéfinis sera sur leur tête. Ils atteindront à l’allégresse et à la joie ; le chagrin et les soupirs devront s’enfuir.

Le prophète Ezéchiel avait également prophétisé que plus aucune personne semblable à une bête rapace ne menacerait le peuple racheté de Dieu. Ezéchiel 34:25 prédit : ““Oui, je conclurai avec elles une alliance de paix et, à coup sûr, je ferai disparaître du pays la bête sauvage néfaste ; vraiment elles habiteront dans le désert en sécurité et dormiront dans les forêts.

Comme le mot l’indique, le paradis spirituel est un havre de paix et de sécurité. Plus aucune personne mauvaise ne s’y trouvera – à l’instar du paradis littéral, sur la terre. Dans le véritable paradis spirituel que Jéhovah instaurera pour les humbles de la terre, il n’y aura plus aucun pédophile impur – pas même un seul ! Plus aucun apostat infidèle ni aucun fornicateur – plus jamais ! Il n’y aura plus de vantards, de présomptueux ou de stupides d’aucune sorte. Et sans aucun doute, il n’y aura plus d’anciens fourbes pour escroquer des veuves sans défense.

Aussi vrai que des chérubins se tenaient aux portes du jardin d’Eden pour empêcher Adam et Eve et leurs descendants d’y retourner, de même les puissants anges de Jéhovah interdiront bientôt à ces individus bestiaux de marcher sur la Voie de la Sainteté que les rédimés de Jéhovah emprunteront pour entrer dans le Nouveau Monde. Le véritable paradis spirituel ne sera composé que de ceux qui aiment Jéhovah et Jésus Christ et qui lui obéissent et ils seront bénis par Jéhovah comme jamais un humain n’aura été béni auparavant.

 

calligraphy-8021